Nicolas Bonnamy- Crédit Photo Belinda Kunz.jpg
Marie Duisit.jpg

Nicolas Bonnamy, création vidéo

 

Originaire de région parisienne, après une jeunesse un peu turbulente, épris de liberté, Nicolas Bonnamy débute sa carrière professionnelle avec de multiples expériences qui aiguisent sa curiosité et l’enrichissent de nombreuses rencontres.


C’est grâce à l’une de ces rencontres qu’il vient à la vidéo. Il travaille d’abord comme assistant de chefs opérateurs et apprend son métier à leur contact et aussi beaucoup par lui-même. Il assiste ensuite des réalisateurs de cinéma et découvre le travail de la pellicule, occasion supplémentaire de parfaire sa formation technique et sa rigueur.


L’arrivée du numérique lui ouvre un vaste de champ de possibles et il commence alors à tourner ses propres projets. Il réalise avec Gaston Berthier, en indépendants, « Paris se lève à l’Est », une balade poétique dans Paris, puis « Un travail qui déchire » son premier projet en solitaire. Il découvre en 2010 le travail de Muriel Martin et de « L’usine à Muses », à mi-chemin entre la marionnette, le clown, la performance et la poésie. Immédiatement séduit par son univers très décalé et poétique, il réalise avec elle de nombreux courts-métrages, notamment la série des « Trash Clowns ».


Il est de plus en plus demandé comme cadreur et travaille pour la télévision, des compagnies de théâtre. À partir de 2012, il filme régulièrement les spectacles de la compagnie Opéra Autrement. Au fil des ans, c’est une solide amitié et entente artistique qui se nouent dans le travail. Il commence à tourner pour Winterreise de Schubert au printemps 2021.

Marie Duisit, direction artistique


Elle se consacre principalement à la scène avec les premiers rôles du répertoire lyrique traditionnel (Mozart, Gounod, Massenet, Bizet, Tchaikovsky), baroque (Rameau, Lully, Monteverdi, rôles de Phèdre, Poppée, Vénus) ou contemporain (Aperghis, Boucourechliev, Prodominès) sous la direction de chefs tels que Theodor Guschlbauer, Peter Eötvös, Gabriel Schmura, William Christie, Gustav Leonardt ou Jean-Claude Malgoire, dans les théâtrers parisiens (Théâtre Musical de Paris, Opéra- Comique) et en province (Opéra du Rhin, de Lille, de Nantes… Festivals de Vaison-la-Romaine et d’Aix-en-Provence) ainsi qu’à l’étranger et à Radio-France. Elle possède également un important répertoire d’oratorio, de mélodies, et chante aussi l’opérette. Cofondatrice avec Jean-Dominique Burroni et directrice artistique de la compagnie Opéra Autrement, elle a à son actif la conception et la création d’une dizaine de spectacles et d’interventions « autour de la voix » qui lui ont donné de multiples occasions de faire ses armes en mise en scène et direction d’acteur.